comment broder fil d'or

Broder au fil d’or : ce que vous devez savoir

Connaissez-vous la broderie d’or ? Cette technique minutieuse réalisée à l’aiguille était autrefois réservée aux vêtements royaux et religieux. Depuis quelques décennies, elle ne cesse d’être réinventée. On la trouve aujourd’hui sur des créations Haute Couture, des bijoux et même sur des meubles. Vous voulez en savoir plus ? Découvrez comment broder au fil d’or en lisant notre guide.

Utiliser les fournitures spécifiques à cet art du fil

Si vous êtes déjà une adepte des travaux d’aiguille et de la broderie de Lunéville, vous devrez certainement acquérir quelques éléments supplémentaires. Si vous êtes novice, voilà la liste de ce dont vous aurez besoin :

  • Un tambour à broder sera nécessaire pour exécuter et maintenir votre motif.
  • Une toile d’organza ou de tulle : elle sert de support pour le dessin et la réalisation du décor brodé. Les maîtres — brodeurs peuvent accomplir leurs ouvrages sur d’autres tissus, comme du velours, du cuir, de la soie, etc.
  • Un ruban de sergé se révèle très utile si l’organza glisse lors de la préparation du tambour.
  • La feutrine : pour effectuer des bourrages si vous souhaitez ajouter des reliefs au motif, et pour faire le dos de l’ouvrage.
  • Une aiguille no 10.
  • Un stylo roller pour reproduire le dessin (astuce : cette étape est plus facile quand l’organza est déjà tenu dans le cercle à broder).
  • Des ciseaux à broder.
  • De la colle.
  • Du fil de couture, pour fixer la feutrine.
  • Et l’élément le plus important, les fils.

Choisir le fil pour la broderie d’or

Auparavant, on utilisait uniquement du fil d’or pur. Depuis le début du XXe siècle, l’apparition de fils dorés ou métallisés (d’argent, de cuivre) a démocratisé la pratique de cet art de l’aiguille.

Aujourd’hui, il en existe principalement deux types : la cannetille ou le jaseron, disponibles en une multitude de couleurs.

cannetille pour broderie or

La cannetille

En broderie, la cannetille est un cylindre creux, constitué d’un fil métallique (doré, argenté, cuivré ou autre) enroulé sur lui-même. Fine et fragile, elle est aussi souple et vous pouvez la couper. En passant votre aiguille à l’intérieur, vous pouvez la broder comme une perle. Il existe deux finitions : cannetille lisse et cannetille frisée.

Le jaseron

C’est aussi un cylindre creux, conçu en torsadant un fil métallique. Plus épais que la cannetille, il est plus rigide et moins facile à manier. Il sert généralement à réaliser les contours du motif brodé.

Connaître les points utiles pour broder au fil d’or

Une fois les matériaux déterminés, vous devez maintenant apprendre les techniques dédiées à ce travail d’aiguille si minutieux. Vous allez monter un métier à broder et utiliser des points spécifiques.

Les techniques de broderie or

Les points qu’emploient les brodeuses de cannetille sont pour certains des procédés datant du Moyen-âge :

  • le point de Boulogne qui est un point de couchure. Il permet de fixer, à l’aide d’un fil ton sur ton ou contrasté, un fil sur un tissu grâce à des points espacés.
  • le point de couchure retirée, qui donne l’illusion que la couchure est invisible.
  • l’or nué, technique à la réalisation minutieuse, pour broder des fonds d’or en lumière grâce à des fils de soie. Il engendre une broderie très réaliste, semblable à une peinture.

D’autres points sont également utilisés :

  • le passé plat droit et le passé plat rembourré pour donner du volume au motif quand il est réalisé sur des cartonnages ou des bourrages de feutrine.
  • le point de tige, notamment pour broder les lignes, qu’elles soient droites ou incurvées.
  • le point de poste pour effectuer des remplissages ou broder des fleurs.
broderie or lunedolia broderies
cadre brodé d'un mandala mordore
Motifs en broderie or que j’ai réalisés grâce aux points de Boulogne, passé plat, point de tige et point de poste

Une école réputée

Si vous êtes une brodeuse aguerrie, vous connaissez certainement les points dont je viens de vous parler. Si vous êtes débutante, savez-vous qu’il existe, en France, le Bégonia d’Or ? C’est une école dirigée par Sylvie Deschamps, une brodeuse nommée Maître d’Art en 2010 pour son expertise dans la broderie or. Ses créations se retrouvent notamment sur des modèles présentés lors de la Fashion week de Paris.

L’atelier, établi à Rochefort en Charente-Maritime, dispense des formations au cours desquelles les stagiaires apprennent à poser la cannetille et le jaseron en utilisant les points adéquats.

C’est auprès de Sylvie et de son équipe de professionnels qualifiés que j’ai découvert et acquis le savoir-faire en broderie au fil d’or.

Photo en-tête : réalisation atelier Bégonia d’Or

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.